Naturelle'Mman

Discussions autour du maternage etc ...
 
LE BLOGLE BLOG  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'oeuf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'oeuf   Mer 14 Nov 2007 - 9:31

Principes actifs et propriétés


Caroténoïdes. Le jaune d'oeuf contient deux puissants antioxydants issus de la famille des caroténoïdes : la lutéine et la zéaxanthine. D’ailleurs, ces deux composées confèrent la couleur au jaune de l’oeuf. Les caroténoïdes, substances voisines de la vitamine A, sont des antioxydants reconnus pour aider à prévenir les maladies reliées au vieillissement, comme les cataractes, la dégénérescence maculaire, les maladies cardiovasculaires et certains cancers. Ces antioxydants neutralisent ou réduisent les radicaux libres présents dans le corps et limitent ainsi les dommages causés aux cellules. Des études d’observation indiquent que la consommation d’aliments riches en lutéine, comme les oeufs, pourrait aider à prévenir la dégénérescence maculaire liée à l'âge, l'une des causes principales de cécité chez les personnes âgées de 65 ans et plus, et à diminuer le risque de cataractes. Le rôle possible des caroténoïdes dans la prévention des maladies cardiovasculaires (MCV) serait de diminuer l’oxydation du cholestérol-LDL (« mauvais cholestérol ») et de réduire la formation de la plaque dans la paroi des artères. Enfin, les caroténoïdes pourraient réduire le risque de certains cancers par leur protection contre le développement de tumeurs. Les données d’une étude prospective, la Nurses’ Health Study, portant sur 83 234 infirmières ont démontré que plus l’apport en lutéine et en zéaxanthine était élevé, plus le risque de cancer du sein était faible chez les femmes périménopausées.

Protéines. L’oeuf est composé de protéines de haute valeur biologique. Les protéines servent surtout à former, à réparer et à maintenir en bon état les tissus, comme la peau, les muscles et les os. Elles servent aussi à la formation des enzymes digestives et des hormones. Les protéines contenues dans l’oeuf sont dites complètes car elles renferment les neuf acides aminés essentiels à l’organisme, et ce, dans des proportions optimales. En effet, la qualité protéique de l’oeuf est telle qu'on l’utilise comme aliment de référence pour évaluer la qualité des autres protéines alimentaires. Précisons que les acides aminés sont dits essentiels lorsque le corps ne peut les produire. Ils doivent donc provenir de l’alimentation.

Choline. L’oeuf est une excellente source de choline, un composé qui joue un rôle important dans le développement et le fonctionnement du cerveau, principalement le centre de la mémoire. Les besoins en choline sont importants durant le développement embryonnaire puisque durant la grossesse et la lactation, de faibles apports en choline peuvent avoir des effets sur développement du cerveau de l’enfant à long terme6. Une étude chez l’animal a démontré que la supplémentation en choline, durant le développement embryonnaire des rats ou immédiatement après la naissance, améliorerait les fonctions cognitives et, par le fait même, l’attention et la mémoire. De plus, des auteurs ont rapporté, dans une étude effectuée chez des femmes enceintes ayant des apports faibles en acide folique, que les mères qui avaient les apports en choline les plus faibles avaient quatre fois plus de risque d’accoucher d’un enfant ayant une anomalie du tube neural que celles qui avaient les apports les plus élevés, indépendamment des apports en acide folique.

Nutriments les plus importants


Excellente source Sélénium. L’oeuf est une excellente source de sélénium. Ce minéral travaille avec l’une des principales enzymes antioxydantes, prévenant ainsi la formation de radicaux libres dans l’organisme. Il contribue aussi à convertir les hormones thyroïdiennes en leur forme active.

Bonne source Vitamine B2. L’oeuf est une bonne source de vitamine B2. Cette vitamine est aussi connue sous le nom de riboflavine. Tout comme la vitamine B1, la riboflavine joue un rôle dans le métabolisme de l’énergie de toutes les cellules. De plus, elle contribue à la croissance et à la réparation des tissus, à la production d’hormones et à la formation des globules rouges.

Bonne source Vitamine B12. L’oeuf est une bonne source de vitamine B12. Cette vitamine travaille de concert avec l’acide folique (vitamine B9) pour la fabrication des globules rouges dans le sang. Elle veille aussi à l’entretien des cellules nerveuses et des cellules fabriquant le tissu osseux.

Source Phosphore. L’oeuf est une source de phosphore. Le phosphore constitue le deuxième minéral le plus abondant de l’organisme après le calcium. Il joue un rôle essentiel dans la formation et le maintien de la santé des os et des dents. De plus, il participe entre autres à la croissance et à la régénérescence des tissus et aide à maintenir à la normale le pH du sang. Finalement, le phosphore est l’un des constituants des membranes cellulaires.

Source Zinc. L’oeuf est une source de zinc. Le zinc participe notamment aux réactions immunitaires, à la fabrication du matériel génétique, à la perception du goût, à la cicatrisation et au développement du foetus. Le zinc interagit également avec les hormones sexuelles et thyroïdiennes, et participe, dans le pancréas, à la synthèse (fabrication), à la mise en réserve et à la libération de l’insuline.

Source Acide pantothénique. L’oeuf est une source d’acide pantothénique. Aussi appelée vitamine B5, l’acide pantothénique fait partie d’une coenzyme clé nous permettant d’utiliser de façon adéquate l’énergie présente dans les aliments que nous consommons. Il participe aussi à plusieurs étapes de la synthèse (fabrication) des hormones stéroïdiennes, des neurotransmetteurs (des messagers dans l’influx nerveux) et de l’hémoglobine.

Source Folate. L’oeuf est une source de folate. Le folate (vitamine B9) participe à la fabrication de toutes les cellules du corps, dont les globules rouges. Cette vitamine joue un rôle essentiel dans la production du matériel génétique (ADN, ARN), dans le fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire, ainsi que dans la cicatrisation des blessures et des plaies. Comme elle est nécessaire à la production des nouvelles cellules, une consommation adéquate est primordiale durant les périodes de croissance et pour le développement du foetus.

Source Vitamine A. L’oeuf est une source de vitamine A. Cette vitamine est l’une des plus polyvalentes, jouant un rôle dans plusieurs fonctions de l’organisme. Elle favorise, entre autres, la croissance des os et des dents. Elle maintient la peau en santé et protège contre les infections. De plus, elle joue un rôle antioxydant et favorise une bonne vision, particulièrement dans l’obscurité.

Source Vitamine D. L’oeuf est une source de vitamine D. La vitamine D interagit étroitement dans la santé des os et des dents, en rendant disponible le calcium et le phosphore dans le sang, entre autres pour la croissance de la structure osseuse. La vitamine D joue aussi un rôle dans la maturation des cellules, dont celles du système immunitaire.

Source Vitamine E. L’oeuf est une source de vitamine E. Antioxydant majeur, la vitamine E protège la membrane qui entoure les cellules du corps, en particulier les globules rouges et les globules blancs (cellules du système immunitaire).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'oeuf   Mer 14 Nov 2007 - 9:34

Précautions


Les allergies
Les oeufs constituent, avec le lait, les arachides et les crustacées, l’une des principales causes d’allergies alimentaires. L’allergie aux oeufs est généralement causée par la réaction du système immunitaire à l’une des fractions protéiques contenues dans le blanc d’oeuf. Toutefois, chez certaines personnes, ce sont les protéines contenues dans le jaune d’oeuf qui causent l’allergie. Comme il est impossible de séparer le jaune et le blanc d’oeuf à 100 %, la seule solution pour éviter la réaction allergique est d’exclure les aliments ou produits contenant des oeufs ou des dérivé de l’oeuf ainsi que les aliments susceptibles d’avoir été en contact avec des oeufs. Les personnes allergiques aux oeufs crus ne peuvent habituellement pas manger d’oeufs cuits. Même si la cuisson altère la protéine d'un oeuf cru, elle ne suffit pas à prévenir une réaction allergique.

Heureusement, l’allergie aux oeufs disparaît chez la majorité des enfants après l’âge de cinq ans. Toutefois, lorsque l’allergie est grave, elle est susceptible de se prolonger la vie durant. Par mesure de prévention, le blanc d'oeuf ne devrait pas être introduit dans l'alimentation de l'enfant avant l'âge d'un an.

Les symptômes les plus courants de l’allergie aux oeufs touchent le système gastro-intestinal (vomissements, diarrhée), le système respiratoire (asthme, bronchite) et sont aussi souvent reliés à des problèmes cutanés (eczéma).

Les toxi-infections
La salubrité des oeufs revêt une importance première, étant donné les risques de contamination par des bactéries ou des virus (par exemple la salmonelle et le virus H5N1). Bien que les risques d'infection à la salmonelle soient minimes, pour éliminer ces risques, il est recommandé aux consommateurs, principalement les femmes enceintes, les personnes âgées, les très jeunes enfants et les personnes dont le système immunitaire est affaibli à la suite d'une maladie, de faire cuire les oeufs jusqu’à ce que le blanc et le jaune aient une consistance solide.


source : http://www.passeportsante.net
Revenir en haut Aller en bas
 
L'oeuf
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» oeuf mollet dans son coquetier de courgette
» Oeuf cocotte soufflé
» MAYONNAISE SANS OEUF
» Oeuf poché à la bourguignonne
» Oeuf cocotte à la tomate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naturelle'Mman :: ~ MATERNAGE ~ :: L'alimentation de nos petits-
Sauter vers: